Echecs (1.10)

La valeur des pièces

Chaque joueur commence la partie avec huit pièces et huit pions. Mais au cours de la partie, certaines pièces vont être prises ou échangées contre d’autres pièces. Dans quels cas ces changements sont-ils favorables ?

Les pièces du jeu d’échecs ont toutes des déplacements différents, qui leur confèrent des qualités particulières : la Dame est la pièce la plus mobile, le Cavalier est la seule pièce qui peut passer au-dessus des autres, mais son déplacement est limité. Le Fou peut se déplacer sur toute une diagonale, mais restera toute la partie sur la même couleur de cases (on dit que chaque joueur dispose au début de la partie d’un Fou de cases noires et d’un Fou de cases blanches).

Ces déplacement différents donnent aux pièces des valeurs différentes :

  • Le pion, qui ne se déplace que d’une ou deux cases et qui ne peut pas reculer à la valeur la plus faible, qui est prise comme unité de mesure.
  • Le Cavalier et le Fou ont a peu près la même valeur, environ 3 pions.
  • La Tour a plus de possibilités que le Cavalier ou le Fou. Elle vaut environ 5 pions.
  • La Dame est la pièce la plus forte, elle vaut environ 9 pions.
  • Le Roi n’a pas de valeur, car la perte du Roi signifie la fin de la partie.

Ces valeurs ne sont pas des points. Elles ne sont jamais utilisées pour déterminer le résultat de la partie. Elles ne sont utilisées que pour déterminer quel joueur a l’avantage matériel et si un échange est favorable ou à éviter.